Premièremissionstratosphériqueàplusde35’000mètres

Nous avons effectué, le samedi 7 mai 2016, entre 9h45 et 12h, depuis Châtel-St-Denis, leur première mission stratosphérique qui consistait à envoyer, à plus de 35’000 mètres d’altitude, un ballon équipé de deux cellules photovoltaïques et de caméras ainsi qu’un verre de vin et l’ambassadrice suisse Happy Lilly. Le but de la mission était de tester les effets de la très haute altitude sur les cellules solaires du futur avion SolarStratos et réaliser des images de la Suisse vue de la stratosphère.

Il était 9h45 samedi 7 mai 2016, lorsque nous avons lâché un ballon stratosphérique permettant de réaliser diverses expériences inédites et munis de caméras. Une heure et demie plus tard, le ballon était monté à plus de 35’000 mètres d’altitude et s’est posé vers 12h avec toutes les données du vol. Une première mission stratosphérique réussie pour SolarStratos !

En exclusivité, les première impressions d’Happy Lilly, pilote de la nacelle : «Je me repose après mon premier vol stratosphérique. Je suis très heureuse d’avoir contribué à ces expériences et je me réjouis de mon prochain vol à bord de SolarStratos, cette fois je serai accompagnée de Raphaël.»

Ce vol va permettre de mieux connaître le comportement des cellules photovoltaïques lorsque ces dernières sont soumises à des différences de températures extrêmes et aux rayons cosmiques en haute altitude. Ces cellules seront utilisées pour équiper le futur avion SolarStratos, le premier avion solaire stratosphérique. Cet avion solaire montera à plus de 25’000 mètres d’altitude avec aux commandes l’ecoexplorateur Raphaël Domjan.

Cette première expérience stratosphérique réalisée en partenariat avec Swiss Strato et le CSEM a également permis de réaliser des prises de vues exceptionnelles de la Suisse et de ses sommets enneigés depuis la stratosphère.