Catégorie : Newsletters

À bloc !

Batteries gonflées à bloc

C’est avec des batteries gonflées à bloc que le team SolarStratos a démarré cette nouvelle année. En dépit de la pandémie et des mesures sanitaires en vigueur, l’équipe a pu se réunir au complet, par vidéoconférence. L’occasion de revenir sur les premières réalisées en 2020, préparer et planifier les prochains mois, avec, notamment, la reprise des vols d’essai au printemps et la poursuite de la formation de Raphaël Domjan, notre pilote et initiateur du projet.

Un avion plus performant

Actuellement en Allemagne, chez notre partenaire ElektraSolar, notre avion solaire subit quelques améliorations en vue de la prochaine campagne de vols d’essai. Ces mesures doivent permettre de diminuer le poids total de l’avion tout en garantissant la sécurité maximale, en renforçant l’aérodynamisme et en augmentant l’autonomie des batteries. Un vrai challenge pour nos équipes techniques.

Nouveau circuit électrique

SolarStratos va être doté d’une nouvelle version de son système électrique, ainsi que de nouvelles batteries. Ces modifications permettront d’utiliser plus de puissance de ces batteries et d’améliorer leur gestion thermique.

En parallèle, un nouvel affichage, fournissant plus de précisions au pilote sur les conditions générales du système électrique va être installé dans le cockpit.

Retrouvez-nous à EXPLORiT

Il y a quelques semaines, nous vous annoncions l’incroyable opportunité pour la Fondation PlanetSolar et l’aventure SolarStratos de rejoindre EXPLORiT et d’y installer un stand permanent. C’est chose faite.

Dès le mois d’avril, les visiteurs auront la possibilité de retrouver l’histoire du premier tour du monde en bateau solaire, les projets et éco-aventures réalisés par Raphaël Domjan et son équipe, ainsi que le simulateur de vol avec lequel notre éco-explorateur s’est entraîné pour préparer les premiers vols à bord de SolarStratos.

Le stand abritera également la Fondation Race for Water, qui a repris le bateau PlanetSolar.

Lien vers EXPLORiT : https://explorit.ch/fr/

Joyeux Noël et bonne année 2021

Ground vibration test

Très attendu par l’équipe technique, le test « Ground vibration test » a été effectué à Payerne au début du mois. Réalisé par un expert allemand, il a permis de récolter un maximum de données en lien avec le potentiel de l’avion, notamment lors des vols à plus haute altitude.

Préparation de la nouvelle saison

La pause hivernale coïncide avec les travaux de maintenance et de développement du potentiel de notre bijou solaire, en vue de la prochaine saison. Pour ce faire, SolarStratos sera acheminé en Allemagne, chez notre partenaire ElektroSolar, afin de remplacer les batteries et son système de management, , etc.

Active Solar – nouveau partenaire officiel

C’est avec un très grand plaisir que nous vous annonçons l’arrivée, en qualité de partenaire officiel, d’Active Solar (Active Niche Funds SA), premier fonds de placement spécialisé sur le secteur mondial de l’énergie solaire. Lancée en 2008, cette société basée à Lausanne est un fonds de placement ouvert au public avec une liquidité quotidienne, la première spécialisée sur le secteur solaire.

Pour SolarStratos, l’arrivée d’Active Solar représente une opportunité considérable, non seulement pour la réussite de la Mission SolarStratos, mais également pour la promotion du potentiel économique de l’énergie solaire. Raphaël Domjan et toute son équipe sont heureux de ce partenariat et tiennent à remercier les dirigeants d’Active Solar de leur confiance et de leur soutien.

En parallèle, le team SolarStratos tient également à remercier tous ses fidèles partenaires présents à ses côtés et se réjouit de poursuivre cette éco aventure avec eux.

Joyeuses Fêtes de fin d’année !

Raphaël Domjan et toute l’équipe de SolarStratos vous souhaitent, à vous et vos proches, un Joyeux Noël et une Excellente Année 2021 !

En ces temps difficiles, nous tenons à vous remercier d’être présents à nos côtés. L’année 2020 a été compliquée et nous sommes sincèrement reconnaissants de votre soutien sans faille. Fort heureusement, nous avons réussi, ensemble, deux premières mondiales qui nous ont permis de porter notre message optimiste sur un monde plus respectueux du climat et de l’environnement. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur vous et nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous retrouver au printemps prochain. Prenez soin de vous et à bientôt.

StratoTime

En guise de remerciements, nous vous proposons une rétrospective de nos activités 2020.

 

Vol de nuit

Vol de nuit pour Raphaël

Heure d’hiver, journées plus courtes, nuits plus longues, ceci pourrait nous saper quelque peu le moral. Rien de tout ça pour Raphaël Domjan. L’opportunité pour lui d’effectuer des vols de nuit d’entraînement et braver l’obscurité, avec son premier vol effectué depuis l’aéroport de Genève, un de nos précieux partenaires.

Seconde vie

Nous étions heureux de vous annoncer dans notre précédente newsletter notre présence au sein d’EXPLORiT, concept dédié aux enfants de 0 à 12 ans et à leurs parents désireux de découvrir le monde des sciences et de la technologie, qui ouvrira durant cet hiver 2020/2021. Nous matérialisons notre entrée avec la mise en place du simulateur de PlanetSolar, lequel est de retour à Yverdon-les-Bains, après avoir effectué le premier tour du monde à l’énergie solaire. Grâce à lui, nous allons pouvoir faire rêver petits et grands. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de cette nouvelle éco-aventure avec nos amis d’EXPLORiT.

Site web d’EXPLORiT

 

Deux nouveaux partenaires

Nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée de deux nouveaux partenaires. Le premier est l’Office National d’Etudes et de Recherches Aérospatiales (ONERA). Il est le principal centre de recherches français du secteur aéronautique, spatial et défense.

Le second, Segula Technologies, est un groupe français actif dans 30 pays. Leader mondial de l’ingénierie, il place l’innovation au cœur de sa stratégie et mène des projets allant des études jusqu’à l’industrialisation et la production, dans des domaines tels que l’automobile, l’aéronautique.

Nous leur souhaitons la bienvenue et les remercions de leur confiance. Raphaël Domjan et toute l’équipe de SolarStratos en profite pour remercier également l’ensemble des partenaires qui nous accompagne tout au long de notre éco-exploration, encore plus en cette période difficile et incertaine. Merci à vous toutes et tous d’être à nos côtés.

Sur tous les fronts!

SolarStratos aux frontières de l’espace…

Les vols d’essai et les premières mondiales font désormais partie de l’histoire, mais l’équipe poursuit ses préparatifs et est présente sur de nombreux fronts. Parmi ces derniers, le film documentaire « Aux frontières de l’espace », réalisé par Stéphane Chopard, qui suit le projet SolarStratos depuis ses débuts. Co-produit par RSC Film Productions et Gédéon Programmes, son premier volet sera livré à Planète+ et à la RTS en fin d’année, pour une diffusion prévue en 2021.

« L’objectif du documentaire est de présenter cette extraordinaire aventure humaine, qui s’écrit sur fond de technologie et d’innovation », précise Stéphane Chopard. « L’écriture du scénario et le montage sont actuellement en cours à Paris. L’histoire part du rêve de Raphaël Domjan et décrit les différentes étapes de l’aventure, les difficultés, les succès et les doutes. Elle raconte l’évolution de ce projet destiné à montrer que les technologies disponibles aujourd’hui peuvent permettre de rêver d’un monde meilleur. »

… et sur les routes, en voiture électrique

« A CONTRESENS – Voiture électrique, la grande intoxication ? » Tel était le titre alléchant de la soirée proposée par Raphaël Domjan et la Fondation PlanetSolar, en ce début de mois d’octobre au cinéma des Arcades de Neuchâtel.

Cette rencontre a été programmée afin d’évoquer le film-documentaire du même nom, réalisé par Jérôme Piguet, suite à une longue enquête de Marc Müller (spécialiste des énergies renouvelables pour l’Office fédéral de l’énergie). Dans son documentaire, il combat, avec son équipe de « Nous Production », les contre-vérités énoncées sur la voiture électrique.

Une fois le film diffusé, le débat fut nourri. Raphaël Domjan, Marc Müller et Jonas Schneiter ont échangé leurs points de vues respectifs sur le développement des voitures électriques, ce qui aura permis aux invités de se forger leur propre opinion quant à la mobilité électrique et à son futur. Une soirée constructive et enrichissante.

Merci à celles et ceux qui nous ont fait l’honneur de leur présence. Le film-documentaire est visible sur Swisscom TV.

SolarStratos à EXPLORiT

C’est à deux pas du quartier général de SolarStratos, au cœur même du parc technologique d’Y-Parc, que le concept Kindercity s’est installé, sous la bannière EXPLORiT. Un concept dédié aux enfants de 0 à 12 ans et à leurs parents désireux de découvrir le monde des sciences et de la technologie, qui ouvrira durant cet hiver 2020/2021.

Une incroyable opportunité pour la Fondation PlanetSolar et l’aventure SolarStratos de s’installer sur son propre espace et de pouvoir partager les premières mondiales réalisées sur l’eau et dans les airs. Une occasion également de pouvoir mettre en avant le potentiel des énergies renouvelables au travers des nombreuses actions réalisées par Raphaël Domjan, en Suisse et à l’étranger.

Toute l’équipe SolarStratos souhaite plein succès à EXPLORiT et se réjouit de sa prochaine ouverture.

Lien vers EXPLORiT : https://explorit.ch/fr/yverdon

Bâtiment EXPLORiT à Y-Parc/Yverdon-les-Bains (copyright AFCO Management SA)

 

Quel été !

Retour sur une période incroyable

Quel été ! Raphaël et l’équipe SolarStratos reviennent sur cette période qui restera dans les mémoires de toutes et tous. Après avoir accueilli le pilote d’essai Miguel A. Iturmendi à la base de Payerne, début juillet, voilà SolarStratos qui décolle pour les premiers vols d’essai. A ce moment-là, l’équipe retient son souffle mais se veut confiante. Tout a été mis en œuvre pour que ces vols se déroulent tel que prévu. Et c’est le cas.

Arrive alors le premier vol en tandem avec Raphaël Domjan à bord de notre avion expérimental solaire. Puis c’est déjà le grand jour, avec les deux premières mondiales: premier saut depuis un avion électrique et première chute libre solaire. Incroyable ! Concentration et confiance pour l’équipe avant que SolarStratos ne s’élance sur la piste. Tension, frissons pour la famille, les amis et les partenaires présents à Payerne au moment du saut. Puis soulagement et applaudissements nourris au moment de l’ouverture du parachute de Raphaël. Enfin, grande clameur et intense émotion à l’atterrissage de Raphaël et de l’avion. Nous l’avons fait ! SolarStratos est entré dans la légende !

A peine le temps de savourer ces deux premières mondiales que l’équipe technique s’est remise au travail, afin que Raphaël et Miguel puissent, le lendemain déjà, effectuer le premier vol en inversant les rôles ; Raphaël aux commandes de SolarStratos et Miguel sur le siège arrière, en qualité d’instructeur. Voilà qui résume un été 2020 exceptionnel où, tous ensemble, nous avons réussi ce que nous avions programmé et ce, de la plus belle des manières. Miguel A. Iturmendi a pu rentrer chez lui, aux Etats-Unis; il reviendra dès que possible pour la suite des vols et les prochains défis.

Revue de presse

Les deux premières mondiales ont été un succès planétaire en termes d’image. Nous espérions une bonne visibilité, mais jamais nous n’aurions imaginé un tel retour. Voici deux chiffres qui nous font chaud au cœur et qui montrent l’intérêt d’avancer dans de tels projets expérimentaux:

• Plus de 140 chaînes de télévision ont repris nos deux premières mondiales et les ont diffusées sur l’ensemble du globe;
• 158’800 « likes » sur la page Instagram de BBC news (16 millions d’abonnés).

Soirée des partenaires

Afin de remercier nos partenaires d’être présents à nos côtés et de nous avoir fidèlement soutenus durant cette période de COVID-19 extrêmement difficile, l’équipe SolarStratos a organisé une rencontre à la base de Payerne.

L’occasion pour les partenaires, Raphaël et l’équipe de passer un moment convivial et, bien évidemment, de revenir sur les performances effectuées cet été, sans oublier les prochaines échéances.

Premier raid en avion électrique

100 ans après les pionniers de l’Aéropostale, l’aventure ElektroPostal a vu le jour ! Organisé sur plusieurs étapes, le raid a mené les pilotes de Lausanne à Aix-en-Provence, en passant par Marseille.

La Fondation PlanetSolar est partenaire de cette éco aventure, respectueuse de l’environnement. Son président, Raphaël Domjan, également cofondateur du projet ElektroPostal et pilote de SolarStratos, a participé en tant que pilote à plusieurs étapes à bord d’un avion de type PipistrelVelis, premier avion électrique certifié EASA.

Un bel hommage aux pionniers de l’Aéropostale.

Deux premières mondiales!

Premier vol en tandem à bord de SolarStratos

Raphaël Domjan a effectué son premier vol à bord de SolarStratos le 20 août, sur le siège arrière. Aux commandes de l’appareil, notre pilote d’essai Miguel A. Iturmendi. Un vol d’une durée de 48 minutes, sous le regard de nos partenaires et membres du Club, ainsi que des médias.

Une expérience concluante, qui se voulait déterminante dans la poursuite des vols d’essai et des premières mondiales programmées.

Premières mondiales : premier saut depuis un avion électrique et première chute libre solaire

SolarStratos tient ses premières mondiales ! Sous les yeux de nombreux médias et invités, Miguel A. Iturmendi a emmené Raphaël Domjan à une altitude de 5’000 pieds (1’520 mètres). Notre éco explorateur a alors pu effectuer le premier saut en parachute depuis un avion électrique et la première chute libre solaire de l’histoire !

Après quelques minutes sous son parachute, Raphaël Domjan a retrouvé la terre ferme à l’Aéropole de Payerne. Quant à l’avion solaire, il s’est posé vingt minutes plus tard sur le tarmac et a regagné la base de SolarStratos, validant ainsi ces deux premières mondiales.

Ce vol et ces réussites revêtent une importance capitale dans l’histoire de notre avion solaire. « La réussite de ce premier saut depuis un avion électrique et cette première chute libre solaire sont le résultat d’un formidable travail de toute l’équipe et de nos partenaires techniques et scientifiques. Il s’agit d’une étape importante dans le développement d’une aviation plus respectueuse de l’environnement», a réagi Raphaël Domjan à son atterrissage.

 

Une trentaine de vols effectués

SolarStratos compte une trentaine de vols d’essais à son actif, dont presque 20 vols depuis la reprise des vols en juillet dernier. La durée moyenne des vols a été de 30 minutes environ, tandis que le vol le plus long a duré 51 minutes. Les vols ont été effectués par notre pilote d’essai et Raphaël Domjan, à une altitude moyenne de 4’500 pieds (1’500 m).

Raphaël Domjan aux commandes

Après avoir effectué un vol en tant que passager, Raphaël Domjan a pris les commandes de SolarStratos. Il a effectué ses premiers vols de formation avec notre pilote d’essai comme instructeur. Premier objectif: prendre en main l’avion et se familiariser avec le cockpit.

Vol réussi !

Des essais au premier vol

C’est une grande nouvelle pour toute l’équipe et ses supporters: notre avion solaire est de retour dans le ciel! Au début du mois de juillet, Miguel A. Iturmendi, notre pilote d’essai, avait pu se mettre aux commandes de SolarStratos et faire des tests de roulage à basse et moyenne vitesse sur le tarmac de Payerne. Ces tests ayant été concluants, l’équipe technique a pu poursuivre les différents réglages pour préparer l’avion à son premier vol 2020.

En parallèle, l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), a délivré le « permit-to-fly ». C’est donc le jeudi 23 juillet, à l’aube, que notre avion solaire a pu s’envoler dans le ciel broyard pour un vol à basse altitude, d’une durée de 20 minutes. Aux commandes, Miguel A. Iturmendi, a pu se familiariser avec notre prototype solaire. À la sortie de ce premier vol, notre pilote d’essai s’est déclaré content. « J’ai ressenti de bonnes impressions. SolarStratos a les caractéristiques d’un grand et bon planeur. Ses performances de montée sont bonnes, elles sont meilleures que ce que j’imaginais. Il faut être vigilant car l’avion a besoin d’une grande distance d’atterrissage ». Ce premier vol et les suivants sont destinés à régler les détails techniques, afin de pouvoir monter gentiment en altitude et augmenter la durée des vols.

StratosTime

 

Tous les détails du vol inaugural avec l’équipe technique de SolarStratos

Jeudi 23 juillet 2020, il fait encore nuit sur l’aéropole de Payerne. Raphaël Domjan, Roland Loos, le pilote d’essai Miguel A. Iturmendi et l’ensemble de l’équipe technique se retrouvent à la base SolarStratos.
05h15 : briefing technique et rappel des manœuvres de vol prévues
05h30 : contrôle radio et météo avec la tour de contrôle et le « Chief flight officer »
05h40 : révision des procédures de synchronisation, initialisation des instruments de mesure (notamment le GPS) et des capteurs (enregistreur de vol)
05h45 : check avant décollage et inspection de l’avion
05h50 : SolarStratos est sorti du hangar
06h00 : check du système moteur
06h30 : contrôle radio avec la tour de contrôle, ouverture du gate
06h45 : roulage en direction de la piste de décollage
07h00 : décollage et premier vol d’une durée de 20 minutes
07h20 : atterrissage en douceur et retour à la base

Moment d’émotion pour toute l’équipe technique qui a assisté au vol depuis la terrasse de l’aéroport. Raphaël Domjan, ému, s’exclame: « Nous sommes retournés dans les airs ! Merci à tous ! C’est génial ! »

S’en est suivi le débriefing du pilote d’essai et de l’équipe technique, avant un café-croissant bien mérité !

Bienvenue à notre nouveau partenaire

SEGULA Technologies, groupe d’ingénierie français menant des projets dans de nombreux domaines, dont celui de l’aéronautique, rejoint SolarStratos en qualité de partenaire.
Bienvenue, et un grand merci pour leur soutien !

Merci !

Si nous avons pu voler à nouveau, c’est grâce à votre soutien inconditionnel. Nous sommes heureux de pouvoir partager ces moments exceptionnels que nous vivons au travers de cette éco exploration. Merci à vous toutes et tous de votre présence à nos côtés et de votre soutien. Nous nous réjouissons de pouvoir poursuivre cette Mission SolarStratos ensemble. Nous ne sommes qu’au début d’une aventure magnifique.

Belle suite d’été et au plaisir de vous revoir prochainement.
Raphaël Domjan et Roland Loos

Derniers tests avant le décollage !

L’avion passe l’inspection

Notre avion solaire est sur le point de voler. Toutes les modifications nécessaires ont été effectuées, ce qui a permis à l’équipe technique de prendre rendez-vous avec l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), pour la traditionnelle inspection. Cette dernière s’est très bien déroulée. L’avion a un excellent état de préparation et les aspects liés à la sécurité en vol ont passé la rampe.

Système électrique et moteur testés

Les vols approchent à grands pas. Les tests du système électrique et du moteur battent leur plein, afin de réaliser virtuellement un profil de vol complet. Voici quelques explications du déroulement de ces tests par notre CEO, Roland Loos :

« Afin de réaliser des tests au plus près de la réalité et de simuler le mieux possible un profil de vol, nous attachons solidement l’avion à une voiture. Ensuite, nous enclenchons le moteur électrique et le mettons à pleine puissance durant une minute. Ceci nous permet de simuler le décollage. Puis nous réduisons légèrement la puissance, afin de simuler la montée. Ceci nous amène à la vitesse de croisière, que nous conservons pendant quinze minutes. Vient alors le temps de la descente. Là nous diminuons la puissance jusqu’à l’atterrissage.
Ces tests revêtent une importance capitale. Ils nous permettent de mettre à l’épreuve le système moteur/batteries/électronique et de s’assurer que le tout fonctionne correctement. Le but est de garantir que l’avion peut voler sans interruption du système. »

Les pilotes d’essai sont à Payerne

Période de COVID-19 oblige, nos deux pilotes d’essai sont restés chez eux ce printemps, l’un aux Etats-Unis, l’autre en Allemagne. Depuis quelques jours, l’équipe peut compter sur leur présence en Suisse. Miguel A. Iturmendi et Norbert Lorenzen ont rejoint la base de Payerne où ils peaufinent leur préparation d’avant-vol aux côtés de Raphaël Domjan, de Roland Loos et du team SolarStratos.

Nos fidèles partenaires

« Notre éco-exploration ne serait pas possible sans vous ! Merci d’être là, à nos côtés et de nous soutenir ! » C’est ce que Raphaël Domjan a rappelé en guise de remerciements à nos fidèles partenaires, tous présents lors de la traditionnelle rencontre bi-annuelle qui leur est dédiée. C’est à la base de Payerne, aménagée dans le respect des mesures de précaution, que l’équipe de SolarStratos les a reçus. Une soirée d’échange conviviale, grandement appréciée en cette fin de période difficile.

Mise en scène stratosphérique

La base de Payerne a pris des allures de plateau de cinéma, avec le shooting-photos réalisé par notre photographe Fred Merz, pour notre partenaire Planzer. Au programme, notre éco-explorateur en combinaison spatiale, au volant d’un camion décoré aux couleurs de SolarStratos. Magnifique ! Un grand merci à Planzer de son soutien et de la visibilité offerte à travers la Suisse.

À bout touchant

Les ailes sont prêtes

L’encapsulation des cellules photovoltaïques sur les ailes de SolarStratos est terminée. Les ailes sont arrivées à notre base de Payerne et sont en train d’être montées sur l’avion. Les vols s’approchent et nous nous réjouissons de redécouvrir enfin les airs !

Jean-François Clervoy: « Le soleil, c’est l’océan des Suisses! »

Le spationaute français Jean-François Clervoy a effectué trois séjours dans l’espace avec la NASA entre 1994 et 1999. Parrain de SolarStratos, il nous raconte son point de vue sur le projet d’éco-exploration stratosphérique initié par Raphaël Domjan.

« J’ai fait connaissance avec Raphaël lors d’un festival de conférences scientifiques à St.- Tropez », raconte-t-il. « Le courant est immédiatement bien passé et j’ai tout de suite été fasciné par son projet. Vous, les suisses, vous êtes incroyables! Hormis les tours du monde à la voile (le vent est une forme d’énergie solaire), il n’y a que trois personnes au monde qui sont parvenues à faire un tour du monde en n’utilisant que l’énergie renouvelable la plus moderne. Les trois sont suisses et ont utilisé l’énergie solaire: Bertrand Piccard, André Borschberg et Raphaël… Vous avez de l’imagination, des idées et de la volonté, c’est fantastique!

Le soleil est l’océan des Suisses! Vous n’avez pas de mer mais vous avez compris qu’il faut apprivoiser les sources d’énergie que la nature met à notre disposition, de façon illimitée, et le soleil est l’une d’entre-elles! Ensuite, il faut développer les technologies qui permettent de les apprivoiser et c’est ce que vous tentez de faire chez SolarStratos.

L’espace est un lieu très particulier. Pour y parvenir, et pouvoir y rester quelques temps, il faut d’abord des énergies considérables consommées par les fusées, puis dans la durée ne pas gaspiller et recycler tout ce qui peut l’être. Dès 20’000 mètres d’altitude, l’expérience sensorielle est très proche de celle des astronautes. Le ciel devient très sombre, même en plein jour, et l’on observe très clairement la rotondité de la terre. C’est tellement beau qu’on en pleure d’émotion!

La stratosphère est un « entre-deux » ou personne ne reste jamais. Trop haut pour les avions, trop bas pour les vaisseaux spatiaux, qui ne font que la traverser rapidement. SolarStratos y restera quelques temps, sans rien consommer d’autre que l’énergie solaire illimitée et surtout totalement propre. C’est le rêve d’Icare, mais dans ce cas le soleil sera un allié et non plus un ennemi!

J’apprécie le côté artisanal du projet SolarStratos. Je pense d’ailleurs que c’est la seule façon de réaliser un tel projet, à condition de bien respecter les règles de l’art. Un artisan a le savoir-faire, et peut travailler de façon très professionnelle sans s’encombrer d’excès de contraintes bureaucratiques . D’ailleurs, certains projets plus industriels mais très innovants, à l’image d’Apollo, sont aussi des projets artisanaux déguisés… Mais ils peuvent prendre dix fois plus de temps, coûter des fortunes et nécessitent un important soutien politique.

L’avantage d’une petite équipe, c’est que lorsqu’un problème se pose, la prise de décision est rapide et efficace. Cette approche permet de réaliser des choses impensables dans le cadre d’une grande organisation industrielle.
Pour conclure, je pense que SolarStratos est un très beau projet, mené par une superbe équipe, avec des objectifs nobles, en harmonie avec la nature. C’est clair que je rêverais de m’asseoir un jour sur le siège-passager de l’avion, mais il faut le mériter, et toutes les personnes très impliquées dans le projet le méritent amplement en priorité.

 

Electrique, ce vol !

Raphaël Domjan poursuit sa préparation en vue du vol solaire stratosphérique. Notre éco explorateur a profité de cette période de « déconfinement » pour effectuer un vol d’instruction à l’aviation électrique. Ce dernier a été réalisé en compagnie d’Olivier Dessibourg, pilote et spécialiste de cette discipline. Une belle opportunité avant de s’installer aux commandes de SolarStratos.

Mesures de précautions en place

Depuis le 11 mai, l’équipe de SolarStratos peut à nouveau effectuer son travail au bureau, ainsi qu’à la base de Payerne, avec, pour le staff administratif, un retour présentiel alterné. Pour l’équipe technique, un respect strict des moyens de protection lors des travaux sur l’avion est imposé, afin de respecter les mesures de précaution édictées par l’Office fédéral de la santé publique.

Interview de Philippe Pilloud, notre responsable des opérations et de la sécurité en vol

Philippe Pilloud est pilote de ligne et instructeur depuis plus de 20 ans. Il compte près de 10’000 heures de vol sur divers types d’aéronefs (de l’ULM au Boeing B737 et Airbus A320). Commandant de bord sur A320 au sein d’une grande compagnie aérienne, il s’occupe aussi avec enthousiasme depuis plus de 15 ans de la sécurité des vols pour cette dernière. Philippe est également au bénéfice d’un Master en transport aérien, d’une formation d’enquêteur accident et d’une formation d’ingénieur en mécanique et d’ingénieur en sécurité. Nous lui avons demandé comment se prépare la sécurité pour les vols de SolarStratos. Interview.

SolarStratos : Comment se déroule le travail des pilotes en cette fin de période de « confinement » ?
P. Pilloud : Nous attendons avec impatience que les opérations de vol puissent reprendre et les pilotes d’essai rongent leur frein… Toutes les mesures sanitaires recommandées sont mises en oeuvre et le fait de voler avec un seul pilote facilite la tâche. Nous profitons de cette pause pour peaufiner les derniers détails, revoir pour la xième fois le programme des vols, afin de ne rien laisser au hasard.

SolarStratos : Est-ce que cette préparation en vue de vols solaires est différente des autres préparations ?
P. Pilloud : Nous pouvons compter sur la solide expérience de nos pilotes d’essai et j’essaie de mettre mon expérience des opérations au service de cette magnifique aventure, afin de préparer au mieux ces vols. La préparation d’un vol suit toujours les mêmes grandes lignes ; il faut connaitre les caractéristiques de l’avion, par exemple en matière de distance de décollage et d’atterrissage, vérifier les conditions météorologiques, coordonner l’utilisation de l’espace aérien avec les autres utilisateurs civils ou militaires, etc. Les tâches à accomplir ne manquent pas. La dimension solaire de ces vols ajoute encore d’autres paramètres, tels que la gestion de l’énergie solaire disponible.

SolarStratos : En quoi consistent les mesures de sécurité, sont-elles plus drastiques que pour des vols normaux ?
P. Pilloud : Sans rentrer dans les détails, lorsqu’on met un plan de sécurité en place, il faut garder l’objectif principal en tête, à savoir de ramener les pilotes au sol en bonne santé et l’avion en un seul morceau. Je répète souvent que chaque décollage est facultatif, mais que chaque atterrissage est obligatoire. Tout est mis en œuvre pour que cela se passe le mieux possible.
SolarStratos va expérimenter des vols inédits, cela signifie que nous devons le plus possible anticiper les difficultés auxquelles nous serons confrontés. Le risque zéro n’existe pas, il s’agit plutôt de connaître les risques encourus, de les contrôler et de les gérer. L’aventure passionnante de SolarStratos nécessite une gestion des risques multidimensionnelle, qui n’est pas comparable avec des vols normaux.

 

Zoom sur l’équipe

Réunions à distance

Cette période COVID-19 n’entame en rien le dynamisme et la volonté de l’équipe SolarStratos d’aller de l’avant. Les séances de travail et meetings se font à distance, depuis la plateforme Zoom. Une façon différente d’aborder la période de reprise d’activité et les premiers vols. Comme le dit souvent Raphaël Domjan, « dans chaque difficulté se cache une opportunité », et cette période de crise sanitaire permet de tester les connexions à distance, ce qui s’avérera utile à l’avenir, pour la suite du projet.

Et l’avion ?

Notre avion est actuellement à Wohlen pour les derniers ajustements des winglets (ailerons situés au bout des ailes) et de l’intégration des ailes au fuselage. La première aile est entièrement terminée. Ses modules solaires sont implantés.
Le Centre Suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM) a repris une partie de son activité. Une chance pour nous, puisque nous avons pu leur mettre à disposition notre deuxième aile, afin d’installer les cellules photovoltaïques.
Le fuselage est en phase de préparation et sera finalisé à notre base de Payerne prochainement, en vue des futurs vols.

Les vols

La situation actuelle a quelque peu modifié le planning élaboré en début d’année, notamment la date de la reprise des vols. Actuellement, nos deux pilotes d’essai élaborent une nouvelle planification pour les premiers vols qui, nous l’espérons, pourront se dérouler prochainement.

A nos fidèles partenaires

Au travers de cette newsletter, l’équipe de SolarStratos tient à vous apporter un message de soutien, chers fidèles partenaires et donateurs, qui, comme tout le monde, devez accepter ces mesures de précaution pour la santé de tous. La période est dure et certains d’entre vous voient leur activité fortement diminuée, voire à l’arrêt. Nous sommes de tout cœur avec vous. Nous vous souhaitons le meilleur pour la suite et vous remercions de votre fidélité.

Merci particulier

Le 16 avril, la deuxième aile de SolarStratos a été transportée de l’atelier de construction à Wohlen au CSEM pour l’intégration de nos cellules solaires Sunpower, à l’aide d’un véhicule au biogaz mis à disposition par le Groupe Leuba. Le CSEM, notre partenaire scientifique, effectue un travail colossal afin de pouvoir installer les cellules photovoltaïques de dernière génération sur les ailes de notre avion Solaire. Grâce à leurs compétences techniques, scientifiques et à leur esprit novateur, les membres du CSEM nous permettent d’atteindre des degrés de technologie incroyables, qui devraient nous permettre d’atteindre la stratosphère dans des conditions idéales. Merci à Christophe Ballif et à toute l’équipe du CSEM d’être à nos côtés et de croire en notre projet.

Le CSEM et le Groupe Leuba, deux beaux exemples, parmi beaucoup d’autres, d’entreprises locales, concrètement impliquées dans le succès de notre projet et toujours à la recherche de solutions pragmatiques. Un grand merci à eux!