Reprisedesvols

Reprise des vols de l’avion solaire SolarStratos

Après deux ans de développements technologiques, l’avion solaire SolarStratos a effectué ce matin un vol couronné de succès. De nombreux records et premières mondiales sont au programme et de nouveaux partenaires se sont engagés récemment aux côtés de l’explorateur Raphaël Domjan et de son équipe.

Payerne, le 23 juillet 2020 – Raphaël Domjan et le team SolarStratos ont le plaisir d’annoncer la reprise des vols d’essai en vue d’une série de premières qui culmineront, dès l’an prochain, avec les premières tentatives de vol d’altitude réalisé exclusivement à l’aide d’énergie solaire.

« Malgré la situation complexe que nous vivons actuellement, nous sommes dans une dynamique extrêmement positive », précise Raphaël Domjan, l’initiateur et pilote du projet. « Ces dernières semaines, toutes les pièces du puzzle ont été assemblées. Et ce matin, nous avons enfin réalisé notre premier vol avec notre pilote d’essai Miguel Iturmendi et tout s’est parfaitement bien passé.»

Afin de bénéficier de conditions météorologiques optimales, l’avion SolarStratos a pris son envol à 6h50 ce matin. Très élégant avec ses nouvelles ailes dotées de winglets, il a atteint une altitude de 800 mètres, et contourné l’aérodrome de Payerne avant de se poser délicatement 20 minutes plus tard.

« Les modifications effectuées ces derniers mois ont porté leurs fruits », se réjouit Raphaël Domjan. « L’avion est plus stable et fiable que lors de nos premiers vols d’essais. Un nouveau chapitre s’ouvre aujourd’hui, qui va nous permettre d’atteindre des objectifs fabuleux, de faire rêver le public et de véhiculer un message positif sur le potentiel de l’énergie solaire pour lutter contre les changements climatiques.»

Présenté pour la première fois en décembre 2016, le projet expérimental SolarStratos a poursuivi son développement au fil des ans, acquérant une grande expérience au prix de défis parfois complexes, sans jamais oublier son objectif ultime.

Le 6 juillet 2018, l’aile gauche de l’avion s’est brisée net lors d’un test de résistance effectué dans la base de l’équipe à Payerne. Les différentes procédures consécutives à cet incident, qui n’a pas fait de blessé, de même que la conception des nouvelles ailes, ont engendré un retard conséquent. La reprise des vols a encore été retardée par la crise sanitaire du Covid-19.

L’équipe opérationnelle de SolarStratos est prête pour la suite des vols, avec pour objectif d’étendre l’enveloppe de vol de l’avion. De nouveaux partenaires ont par ailleurs rejoint l’aventure, parmi lesquels la société de conseils Segula, qui travaillera sur les simulations numériques, ou le cabinet d’avocats NVB à Neuchâtel, en charge des aspects juridiques liés à cette aventure.

« Nous avons la chance de bénéficier de partenaires fidèles, qui ont très bien compris que SolarStratos est un avion expérimental unique et sensible », précise Roland Loos, le CEO de l’équipe. « L’esprit pionnier de ce projet implique un défi technologique qui nous oblige à défricher un terrain inconnu. C’est grâce à la compréhension et à la fidélité de nos partenaires que nous avons pu poursuivre notre projet. »

Les pilotes d’essai de SolarStratos, vont se succéder aux commandes pour les prochains vols expérimentaux. Raphaël Domjan va quant à lui bénéficier d’une formation sur cet aéronef unique au monde. Les prochains vols se feront avec un seul pilote, puis des vols en double seront planifiés, tandis que l’avion gagnera progressivement en altitude.

Après deux ans d’une pause très active, SolarStratos a donc repris son envol et toute l’équipe se réjouit de partager ses prochains développements avec le public.

Photos copyright Fred Merz / SolarStratos