Mois : mars 2020

La vie continue…

Nous pensons à vous!

C’est dans un contexte très particulier que nous vous faisons parvenir cette Newsletter du mois de mars puisque la Suisse, l’Europe et une grande partie du monde vit au ralenti, sous l’emprise d’un inquiétant virus.

Chez SolarStratos, nous vivons ces moments délicats comme tout le monde, en confinement et à l’écoute des instructions des autorités politiques. Nous pensons aussi fort à vous, chers amis, partenaires, supporters, et vous souhaitons avant toute chose une bonne santé et un moral positif pour faire face à ce contexte difficile.

Les informations qui suivent ne nous font pas oublier ceux qui souffrent et ceux qui sont malades. Elles ont pour vocation de prendre, l’espace d’un instant, un peu de hauteur. Notre avion solaire et notre projet de vol stratosphérique peuvent sembler anecdotiques par les temps qui courent; rappelons cependant que notre objectif – au-delà de l’exploit technologique – est aussi de rappeler que ce qui semblait impossible hier est réalisable aujourd’hui; que l’on peut rêver d’un monde meilleur, grâce notamment à l’énergie solaire.

Un changement de paradigme et une prise de conscience s’imposent et la situation actuelle nous le rappelle dramatiquement. Notre projet s’inscrit, modestement, dans cette logique de changement pour notre société.

Assemblage de l’avion

Les nouvelles ailes de SolarStratos sont en cours d’encapsulation au CSEM, la première est entièrement terminée; un processus (2ème aile) momentanément interrompu pour des raisons évidentes. L’assemblage final est actuellement en cours chez notre partenaire à Wohlen. Toute la suite du processus, qui doit nous conduire au premier vol de l’année, est évidemment conditionnée aux étapes précédentes. Un seul mot d’ordre: patience!

Objectifs des premiers vols

Nos pilotes d’essais Damien Hischier et Miguel Iturmendi sont, comme tout le monde, dans les starting blocks, prêts à reprendre leurs activités de tous les jours. À un détail près: les leurs sont pour le moins inhabituelles puisqu’elles consistent à faire voler toutes sortes d’aéronefs qui n’ont encore jamais pris l’air ou – comme dans le cas de SolarStratos – qui ont bénéficié de modifications substantielles. L’objectif des premiers tests en grandeur nature – c’est à dire en vol – sera de vérifier la stabilité de l’avion, de maximiser ses performances avec un pilote dans un premier temps, puis avec le poids d’un deuxième pilote sur le siège arrière et, enfin, avec un deuxième pilote.

Pour l’instant, Damian Hischier et Miguel Iturmendi préparent les programmes des vols d’essais avec l’aide de Philippe Pilloud, notre responsable des opérations en vol. Il s’agira ensuite d’élargir progressivement l’enveloppe de vol, avant de commencer à monter toujours plus haut. Et ensuite: « The sky is the limit! »

Bonne nouvelle en provenance de l’aérodrome de Payerne

Les horaires d’ouverture de l’aérodrome de Payerne ont été modifiés, la fermeture nocturne passant de 18h00 jusqu’à présent à 22h00 dès ce printemps. Une excellente nouvelle, qui devrait nous permettre – si la météo est de la partie – d’effectuer des vols plus longs et plus nombreux dès que possible, et d’accentuer ainsi le rythme des améliorations et des mises à jour sur notre prototype expérimental, HB-SXA.

L’entraînement du pilote

Raphaël Domjan, initiateur du projet SolarStratos et futur pilote de l’avion, poursuit sa préparation comme le ferait un athlète d’élite à la veille d’une échéance capitale. Au-delà de la préparation physique, et dans la mesure des possibilités du moment, il travaille aussi son mental et sa technique. Le mois passé, avant que le monde n’entre en crise, il a aussi effectué des sauts en parachute et testé son parachute de secours. Des images impressionnantes, et très belles, que nous vous laissons découvrir…