SolarStratos,uneaventuremultidimensionnelle

Alors que l’été et ses chaudes températures ont migré sous d’autres cieux dans l’hémisphère sud, la température reste toutefois élevée chez SolarStratos, notamment dans la combinaison spatiale que Raphaël est allé tester chez nos amis russes de Zvezda. En cette fin septembre, le but de cette nouvelle visite chez nos partenaires moscovites était de tester la combinaison dans une chambre dépressurisée. Fort heureusement, Raphaël n’a pas connu la même mésaventure que le pauvre capitaine Haddock, qui trouva une souris au fond de sa combinaison (pour ceux qui se souviennent du fameux album  de Tintin «Objectif Lune»)! Au-delà de quelques gouttes de transpiration, Raphaël a pu ainsi goûter aux effets qu’il ressentira dans le cockpit lors de son vol record.

Afin de réussir ce dernier, SolarStratos s’est octroyé les services d’un ingénieur aéronautique, Thomas Sandmann, qui rejoint l’équipe design de l’avion. Il devient ainsi l’ingénieur en chef en matière de «airworthiness» (ou aéronavigabilité) et la personne de référence auprès de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC). Son travail permettra de rejoindre la stratosphère avec un maximum de sécurité. Bienvenue à lui!

En parallèle aux études de Thomas, l’équipe technique a initié son travail d’optimisation sur l’avion, notamment sur la queue et les gouvernes de profondeur. Le but est de stabiliser l’aéronef et d’alléger la structure carbone afin de pouvoir réaliser les vols à deux. L’affaire n’est guère aisée, mais il en faut bien plus pour décourager nos techniciens et ingénieurs!

Au-delà de ses spécificités techniques, SolarStratos est aussi un important vecteur de communication et de promotion des énergies renouvelables. Raphaël et son équipe ont ainsi accueilli plusieurs événements au sein de la base opérationnelle à Payerne. Le 31 août, par exemple, le Groupe Leuba a organisé un test de voitures hybrides sur le tarmac devant le hangar de SolarStratos. Une soixantaine de personnes, dont Raphaël, ont pu se mesurer à la puissance de ces bolides hybrides et électriques tout en admirant l’oiseau solaire au repos et à l’abri dans son nid.

Afin de faire partager sa passion de l’aviation, Raphaël a sauté le 10 septembre depuis un hélicoptère avec Géraldine Fasnacht lors de la 61e édition de la Gordon Bennett, la plus ancienne compétition aéronautique au monde. Quelle émotion de voir le parachute estampillé SolarStratos au milieu des monumentaux ballons à gaz!

Outre ces événements, nous avons eu l’opportunité d’exposer la maquette de notre avion solaire à l’aéroport de Genève. Du 11 au 14 septembre, des milliers de voyageurs sont passés devant mini-SolarStratos. Une aubaine pour promouvoir notre éco-aventure.

Comme vous pouvez le constater, la rentrée a été bien chargée pour Raphaël et toute l’équipe de SolarStratos. Merci à tous pour votre fidélité et à dans un mois pour la prochaine newsletter.

Le team SolarStratos

Copyright images Gordon Bennett 2017 © Yves Erismann