Dernièrelignedroiteavantl’envoldel’oiseausolaire

Ça y est! Nous y sommes presque! Après de longs mois de dur labeur, d’intenses allers-retours entre Hürlach (Allemagne), où SolarStratos a été fabriqué, le CSEM à Neuchâtel et Payerne, nous apercevons la lumière au bout du tunnel. L’avion est bientôt prêt à déployer ses ailes photovoltaïques! C’est la dernière ligne droite avant les premiers vols tests prévus, on l’espère, pour le mois de mars.

Toutefois, avant de laisser les commandes à notre pilote d’essai, Klaus Plasa, il y a encore du pain sur la planche. Les derniers modules photovoltaïques doivent encore être installés sur les ailes et les plans stabilisateurs, situés à l’arrière du fuselage, près de la dérive. Vient ensuite la délicate tâche d’amener ces ailes de Neuchâtel à Payerne, où elles seront assemblées au fuselage. C’est un peu comme un LEGO finalement, sauf qu’il n’y a pas de place pour l’erreur. La moindre casse (surtout sur les structures en fibre de carbone) pourrait avoir de graves conséquences sur la poursuite de la mission. Des mois seraient perdus à réparer ce qui a déjà mis longtemps à être créé. Concentration et rigueur sont donc de mise avant de pouvoir (enfin!) admirer SolarStratos voler de ses propres ailes grâce à l’énergie de notre astre.

Chers amis, si les tests au sol sont concluants, si nous obtenons les ultimes autorisations de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) et si la météo le permet, alors une nouvelle étape d’importance majeure sera franchie pour SolarStratos. Nous espérons vous fournir de belles images d’ici un mois, lors de notre prochaine rencontre à travers notre Newsletter. Croisez les doigts pour nous!

Restez connectés, continuez à nous suivre sur les réseaux sociaux et joignez-vous à notre Club si cela n’est pas déjà fait et si le cœur vous dit de participer de manière plus tangible à notre mission aux frontières de l’espace.

A bientôt!

Raphaël et le Team SolarStratos