Galeries

SolarStratos s’envole pour le Canada

Pas de répit pour l’équipe SolarStratos ! A peine le temps de savourer le succès du premier vol de l’avion solaire qu’il faut déjà passer aux étapes suivantes !

Une des celles-ci, et non des moindres, aura lieu dès la mi-juin au Canada. Du 15 au 22 juin, SolarStratos sera l’invité d’honneur du Festival Nordique du Québec à Montréal. En parallèle, du 19 au 22 juin aura lieu le Congrès Métropolis, toujours à Montréal, réunissant les 130 maires des plus grandes villes du monde. Durant ces quelques jours intenses, Raphaël donnera des conférences, le public pourra admirer l’avion près du Vieux-Port et un vol aura lieu au-dessus du fleuve St-Laurent !

Comment l’avion va-t-il être amené au Canada, vous demandez-vous certainement ? L’avion a d’abord été « désossé » le 19 mai afin qu’il puisse être rangé dans sa remorque qui elle-même a été mise dans un conteneur de 40 pieds. Ensuite, c’est parti pour 1 mois de navigation depuis Bâle  via Rotterdam pour finalement arriver au Canada à la mi-juin. Cette solution permet non seulement d’optimiser les coûts de transports et le bilan carbone de l’acheminement, mais aussi d’amener l’avion où que ce soit à travers le monde, même au beau milieu d’une ville !

Nous nous réjouissons de montrer notre oiseau solaire de l’autre côté de l’Atlantique ! Tout cela ne serait bien sûr pas possible sans le soutien indéfectible de nos membres du Club (l’êtes-vous déjà ?) et, surtout, de nos partenaires ! Nous profitons d’ailleurs de cette newsletter pour souhaiter la bienvenue à nos nouveaux partenaires. Nous ont fait l’honneur de nous rejoindre en tant que Fournisseurs Officiels : OPAN concept, le Groupe Leuba et Henniez. Merci à eux de croire en SolarStratos ! Grâce à eux et à tous nos autres partenaires, nous rendons le rêve hélio-stratosphérique de plus en plus concret !

A dans un mois pour la suite des aventures !

Raphaël et le Team SolarStratos

 

Dernière ligne droite avant l’envol de l’oiseau solaire

Ça y est! Nous y sommes presque! Après de longs mois de dur labeur, d’intenses allers-retours entre Hürlach (Allemagne), où SolarStratos a été fabriqué, le CSEM à Neuchâtel et Payerne, nous apercevons la lumière au bout du tunnel. L’avion est bientôt prêt à déployer ses ailes photovoltaïques! C’est la dernière ligne droite avant les premiers vols tests prévus, on l’espère, pour le mois de mars.

Toutefois, avant de laisser les commandes à notre pilote d’essai, Klaus Plasa, il y a encore du pain sur la planche. Les derniers modules photovoltaïques doivent encore être installés sur les ailes et les plans stabilisateurs, situés à l’arrière du fuselage, près de la dérive. Vient ensuite la délicate tâche d’amener ces ailes de Neuchâtel à Payerne, où elles seront assemblées au fuselage. C’est un peu comme un LEGO finalement, sauf qu’il n’y a pas de place pour l’erreur. La moindre casse (surtout sur les structures en fibre de carbone) pourrait avoir de graves conséquences sur la poursuite de la mission. Des mois seraient perdus à réparer ce qui a déjà mis longtemps à être créé. Concentration et rigueur sont donc de mise avant de pouvoir (enfin!) admirer SolarStratos voler de ses propres ailes grâce à l’énergie de notre astre.

Chers amis, si les tests au sol sont concluants, si nous obtenons les ultimes autorisations de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) et si la météo le permet, alors une nouvelle étape d’importance majeure sera franchie pour SolarStratos. Nous espérons vous fournir de belles images d’ici un mois, lors de notre prochaine rencontre à travers notre Newsletter. Croisez les doigts pour nous!

Restez connectés, continuez à nous suivre sur les réseaux sociaux et joignez-vous à notre Club si cela n’est pas déjà fait et si le cœur vous dit de participer de manière plus tangible à notre mission aux frontières de l’espace.

A bientôt!

Raphaël et le Team SolarStratos

Solarstratos dévoilé !

Payerne, 7 décembre 2016 – L’avion solaire stratosphérique de Raphaël Domjan a été dévoilé ce matin à Payerne devant plus de 300 invités, les partenaires de l’aventure, des représentants des autorités politiques, des ambassadeurs de plusieurs pays ainsi que des médias venus du monde entier.

002-copyright-zeppelin-solarstratos-web

D’une longueur de 8,5 mètres pour 24.8 mètres d’envergure, cet avion unique en son genre est recouvert de 22 m2 de panneaux solaires. Pesant 450 kilos, il sera le premier avion solaire habité à pénétrer la stratosphère.

« C’est un grand jour pour toute l’équipe SolarStratos », a déclaré Raphaël Domjan, auteur en 2012 du premier tour du monde à l’énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar et désormais initiateur et pilote du projet SolarStratos. « Notre objectif est de démontrer qu’avec les technologies actuelles il est possible de réaliser des prouesses qui dépassent le potentiel des énergies fossiles: les véhicules électriques et solaires comptent parmi les grands défis du 21ème siècle. Notre avion, qui pourra voler à une altitude de 25’000 mètres, ouvre une porte sur une aviation électrique et solaire commerciale, proche de l’espace.»

Alors que, depuis un siècle, il était nécessaire de dépenser d’importantes quantités d’énergie ou d’hélium pour aller dans la stratosphère, l’avion hélio-stratosphérique SolarStratos offre une aviation solaire et électrique propre; son empreinte écologique est comparable à celle d’une voiture électrique.

« Nous sommes extrêmement heureux des réactions positives et des encouragements que nous avons reçus », a déclaré Roland Loos, CEO de SolarXplorers SA, structure en charge du développement et des applications futures de ce projet. « Notre projet est porteur d’espoir et il fait rêver les petits comme les grands. Il ouvre aussi la porte à de nouvelles connaissances scientifiques, à un prix abordable, dans le cadre de l’exploration et d’une utilisation pacifique de la stratosphère. »

 

Derniers préparatifs avant le roll-out

L’équipe de SolarStratos est engagée dans les derniers préparatifs en vue de la présentation officielle de son avion solaire stratosphérique. Le mois de novembre est arrivé, synonyme de dernière ligne droite avant le roll-out, qui aura lieu le 7 décembre dans la base de SolarStratos, sur le site de l’aérodrome de Payerne. D’ici là, l’avion doit être prêt et la base construite et décorée pour accueillir les invités et médias.

La construction de la base a commencé le 29 septembre par la pose de gros morceaux de pierre faisant office de ballast. Puis tout s’est enchaîné à vitesse grand V. En moins d’un mois, le bâtiment qui va abriter le premier avion solaire biplace au monde est ainsi sorti de terre ! Il ne reste plus qu’à le décorer en attendant que l’avion soit livré.

A propos de l’oiseau solaire, sa construction touche à sa fin. Il est orné d’une belle peinture blanche, dont le but est d’assurer une protection et une légèreté optimales tout en ayant un look moderne. Les ailes sont désormais fermées. Elles ont passé les tests de résistance aux vibrations et à la chaleur. Elles se trouvent à présent chez notre partenaire le CSEM pour la pose des cellules photovoltaïques. Pendant ce temps, le fuselage est également en voie de finalisation. Les tests électroniques sont concluants (pour les ingénieurs qui nous lisent, sachez qu’il y a tout de même près de 100 A qui passent à travers 24 fils dans un tube en carbone de 2 cm de diamètre !) ; il est temps de « remplir la coque » d’électronique et de câblage, du moteur, des batteries, des hélices, des instruments de cockpit, des sièges… une fois tout terminé, l’avion sera transporté dans une remorque à Payerne où aura lieu l’assemblage final !

Raphaël et son équipe sont en voie de réussir la première phase majeure dans l’écriture de l’éco-aventure SolarStratos. Bientôt, l’avion hélio-stratosphérique ne sera plus seulement une image de synthèse, mais un véritable aéronef! Vivement le 7 décembre pour vivre tous ensemble ce moment historique !

Encore merci de votre soutien ! A tout bientôt !
Raphaël et le team SolarStratos